PUB Ads

constantine INFO Journal constantine INFO Journal

 

Algerieinfo.be  Presse dz24.info » Constantine
Actualite Sports Politique sante economie culture

Éradication du marché informel de Boudraâ Salah

13/09/14 - Le marché informel de la cité Boudraâ Salah a été complètement éradiqué ce jeudi par les services de la sécurité publique de la sûreté de wilaya, appuyés par les éléments du 9e arrondissement et ceux de l’unité de la protection de l’environnement et de l’urbanisme. L’opération, lancée à 7h du matin, a duré jusqu’à 14h. Selon les services de la sûreté de wilaya, ce marché informel qui compte environ 40 vendeurs ambulants, a été dégagé en raison des désagréments causés à la circulation automobile, surtout que les lieux, squattés à longueur de journée par les commerçants, se trouvent à proximité de la RN27. Pour rappel, ces mêmes commerçants ont été délocalisés vers un marché réalisé à la cité Ameziane, où des locaux leur ont été proposés à l’époque de l’ex-wali Abdelmalek Boudiaf, mais ils désertaient les nouveaux locaux pour revenir s’installer sur le bord de la route. D’après les dires de ces vendeurs, le marché de la cité Ameziane, situé loin des habitations, est boudé par les citoyens. L’activité est devenue avec les jours moins rentable.                                                       Continue reading

Le voleur des sacs à mains arrêté

13/09/14 - Un homme âgé de 26 ans a arrêté jeudi dernier par les services de la police pour avoir commis des vols avec violence sur des femmes. L’accusé arrachait des sacs à mains à ses victimes en roulant à bord d’une moto. Suite à un dépôt de plainte de l’une de ses victimes, il sera suivi et capturé par les éléments de la sûreté de wilaya, mercredi dernier vers 16h devant le marché Bettou, dans le quartier de Saint-Jean, après avoir volé le sac d’une dame à la cité 5 juillet, à proximité du barrage de la police.  Présenté jeudi matin devant le procureur de la République près le tribunal de Constantine, il a été mis en détention préventive.   Continue reading

3 blessés graves dans une bagarre à l?arme blanche

13/09/14 - Trois personnes, A.T, Z.T., et H.K, âgés respectivement de 20, 22 ans et 29 ans, gravement blessées, ont été transportées, hier à 1h du matin, vers le CHU Dr Benbadis et l’hôpital Abdelkader Bencharif à Ali Mendjeli, suite à une bagarre à l’arme blanche à la cité 56 Logements dans la commune de Aïn Smara, apprend-on auprès de la Protection Civile. Selon les premiers éléments d’informations, la bagarre s’est déclenchée entre les trois hommes suite à une dispute dont les causes et les circonstances demeurent encore inconnues. L’on saura que l’une des victimes, H.K., souffre de blessures profondes au niveau du rein droit, alors que les deux autres blessés issus de la même famille présentent de graves plaies à la tête. Les victimes ont été transportées en premier à la clinique de la cité Hraicha dans la commune de Aïn Smara et à cause de la gravité de leur état, ils ont été transportés par les éléments de la Protection civile au CHU de Constantine et à l’hôpital de Ali Mendjeli en présence des éléments de la sûreté de wilaya afin de diligenter une enquête pour dévoiler les vraies causes de cette bataille.                                                                                                                                                                             Continue reading

Zighoud Youcef : Perte de 4000 volailles suite à un incendie

11/09/14 - Un incendie qui s’est déclaré dans une exploitation avicole à Zighoud Youcef, près de Constantine, a provoqué la perte de 4000 volailles, a-t-on appris, avant-hier, auprès de la Protection civile. Le sinistre, qui s’est déclaré lundi après-midi et dont l’origine n’a pas encore été établie, a également détruit un millier de bottes de foin, a précisé à l’APS le lieutenant Samir Benharzallah, chargé de la communication et de l’information. La célérité de l’intervention des sapeurs-pompiers a permis d’éviter que les flammes ne s’étendent vers un autre local abritant 3000 poulets, 120 ovins et une étable. Par ailleurs, la forêt de Salah Bey, au lieudit El Ghrab, au chef-lieu de wilaya, a également été le théâtre d’un incendie qui s’est produit, lundi à 15h25, a ajouté le même officier, précisant que ce feu a causé la destruction de 5 ha de pins d’Alep et de broussailles. Plus de 160 ha de couvert végétal, dont 60 ha de surfaces forestières, répartis sur plusieurs communes de la wilaya comme Ibn Badis, Didouche Mourad, Hamma Bouziane et Zighoud Youcef ont été ravagés par des incendies depuis le début du mois d’août dernier, a-t-on encore souligné de même source. Continue reading

Cafouillage, doutes et mises en demeure

11/09/14 - A sept mois de l’ouverture de la manifestation, la tension monte, surtout que les lenteurs constatées dans les projets font craindre des ratages. Les difficultés rencontrées sur les chantiers de l’évènement culturel de 2015 se sont confirmées, hier, à l’occasion d’une sortie d’inspection du wali, Hocine Ouadah. Comme il fallait s’y attendre, beaucoup de problèmes restent suspendus et menacent la réalisation de plusieurs projets, du moins concernant le respect des délais fixés. C’est ainsi que lors du premier point au salon d’honneur de l’aéroport Mohamed Boudiaf, il a été constaté que les travaux avancent péniblement. Depuis déjà une année, c’est pratiquement le même chantier, mis à part quelques décorations, entre fenêtres et portes, exposées à la hâte. Le deuxième projet qui continue d’alimenter la polémique est celui du Palais des expositions. Sur place et malgré les explications données par le responsable du chantier, le wali ne semblait guère rassuré pour sommer l’entreprise de se conformer au plan de charges. A une question sur le paiement de la première situation, cause du ralentissement des travaux, le wali opposa un net refus, reprochant à ces derniers leur laxisme dans la transmission des données. Plus grave encore, il a demandé des garanties concrètes. Chose que l’entreprise peine apparemment à assurer. Le projet est aux travaux de terrassement et rien ne présage qu’il y aura un véritable envol, du moins pour les prochains mois. La salle de spectacles Le Zénith semble être le projet le plus sérieux, puisque l’entreprise chinoise assure convenablement sa mission. La bâtisse avance à grands pas en attendant les équipements, dont on dit qu’ils seront bientôt réceptionnés. Du côté de la mosquée Emir Abdelkader où des travaux de confortement sont en cours, les choses se passent plutôt mal. En témoigne cette question du wali à l’adresse de l’entrepreneur : «Pourquoi vous avez défoncé la route ?». Stupéfait, ce dernier dira : «Nous allons la réhabiliter avant vendredi prochain». Réponse lapidaire et sans conviction, puisque le wali rétorque et lui dit sèchement : «Vous allez la réhabiliter mais ce sont plus de soixante de vos camions qui vont l’emprunter chaque jour et de ce fait, elle va subir des détériorations». Ce n’est pas tout, puisque le responsable de la mosquée devait rapporter au wali une autre bourde de l’entreprise qui a enlevé tous ses engins, lui expliquant : «Nous avons appris que l’entreprise ne dispose d’aucun engin, elle les a loués et devait les rendre à leur propriétaire». Coup de colère du wali qui venait de s’apercevoir qu’il y a de l’arnaque et de dire : «Vous vous arrangez sur notre dos, c’est malsain». Il ordonnera au directeur des équipements publics de les mettre en demeure. Trop de points noirs Au niveau du palais de culture Malek Haddad, un autre problème se pose et concerne la climatisation et c’est le représentant de l’entreprise qui fait part au wali de l’absence du sous-traitant en charge de ce volet. «Si cette société ne reprendra pas les travaux d’ici quinze jours, il y aura un risque majeur concernant les délais.» a-t-il averti. L’autre fait marquant concerne le musée d’art dont les travaux sont à l’arrêt depuis plusieurs jours. Les raisons, selon le représentant du bureau chargé du suivi concernent les plans remis par le bureau d’études qui manqueraient de clarté. Il dira au wali : «Nous ne pouvons rien faire si les plans ne sont pas complets, car nous ne pouvons procéder à aucun suivi». Le dernier point concernant la réhabilitation des façades d’immeubles au niveau de la place Amirouche (ex-La Pyramide), nous apprenons auprès du directeur du logement, Mustapha Balah, que l’entreprise Costruzioni détentrice du marché, allait être allégée par le nombre de bâtisses à réhabiliter, de presque de moitié sur un total de 57. Pour notre part, nous avons perçu un vrai ressentiment chez le premier responsable de la wilaya au regard de la cadence des travaux, du, principalement, au manque de sérieux de certaines entreprises, d’une incohérence flagrante des quelques directions de wilaya avec les maîtres d’ouvrage du fait qu’à chaque visite, le wali découvre des problèmes d’ordre administratif qui bloquent l’avancement des travaux, à croire que les réunions et autres rencontres au siège du cabinet du wali avec les responsables des différentes directions semblent n’avoir servi à rien. Continue reading

CHU Benbadis : Installation de 14 nouveaux chefs de services

11/09/14 - Quatorze (14) médecins chefs de services ont été installés hier matin au niveau du CHU Dr Benbadis en  présence du directeur de l’établissement Ahmed Brachia et du directeur de la santé Azzouz Assassi. Selon ce dernier, ces chefs de services sont les lauréats du concours national organisé il y a deux mois. Ils sont tous des professeurs spécialistes dans différentes branches médicales. «Avant, nous avons rencontré des difficultés pour ouvrir ces postes, car il s’agit de procédures interministérielles ; ce n’est qu’après la dernière visite du ministre de la santé à ces services que nous avons pu ouvrir ces postes dans le but de combler un déficit en gestionnaires et améliorer le travail. Il y a eu également des propositions pour que les hôpitaux d’El Khroub, de la cité El Bir, et de Ali Mendjeli soient des centres hospitaliers, et il y aura de nouveaux postes pour réduire la surcharge au sein du CHU, mais elles ont été refusées par le ministère de l’enseignement supérieur», a déclaré le DSP. L’on saura que seul le service d’ophtalmologie qui ne dispose pas encore de responsable, car il n’y a pas eu de postulants dans cette spécialité. D’autre part, le directeur du CHU nous a avoué qu’il y a eu une centaine de lauréats d’un autre concours qui vont être installés incessamment comme des chefs d’unités, au niveau des 52 services du même CHU. Notons que durant la même journée, 7 médecins chefs de services ont été installés à l’hôpital de Didouche Mourad, un à l’hôpital psychiatrique de Djebel Ouahch et un autre au service de néphrologie de la clinique de Daksi. Continue reading

Constantine : Accident mortel à Ibn Ziad

10/09/14 - Un homme répondant aux initiales S. M., âgé de 25 ans a trouvé la mort, hier matin vers 6h, dans un accident de la route à l’entrée de la commune d’Ibn Ziad, apprend-on auprès de la Protection Civile. Le défunt est décédé sur place suite à une collision entre un camion semi-remorque et un véhicule de marque Herbine, conduit par B. A., âgé de 25 ans. Ce dernier, gravement blessé, a été transporté par les éléments de la Protection Civile à l’hôpital de Mohamed Boudiaf d’El Khroub où la dépouille mortelle de la deuxième victime a été déposée. Continue reading

L?ancien Monoprix dédié à l?artisanat

10/09/14 - Les anciennes galeries du Monoprix de la rue 19 juin «ex-rue de France», ne seront finalement pas transformées en musée d’art moderne et contemporain de Constantine (Mamcc) pour la manifestation culturelle de 2015. L’immeuble, qui connaît actuellement une opération de rénovation, a changé de vocation. Il sera un espace pour l’exposition et la vente de produits artisanaux. C’est ce qu’a été confirmé hier lors de la visite à Constantine de la ministre du Tourisme et de l’artisanat Yamina Nouria Zerhouni. Ainsi, le projet, qui a été sous la tutelle du ministère de la Culture, est maintenant chapeauté par le ministère du Tourisme. «Cette décision émane du Premier ministre ; le lieu est très bien choisi, en raison d’une affluence commerciale considérable, chose qui  aide à  l’écoulement des produits artisanaux. Donc l’espace sera réservé aux artisans de la ville tous domaines confondus. Il faut savoir  aussi, qu’un étage sera dédié aux artistes désireux de  s’y produire», a indiqué la ministre. Continue reading

La cinémathèque Cirta sera transformée en restaurant

10/09/14 - La cinémathèque Cirta de l’avenue Rahmani Achour n’est plus un lieu pour la projection de film comme c’était le cas depuis sa création dans les années 1930 jusqu’à sa fermeture suite à un incendie qui l’a ravagée en 1995. L’endroit sera relooké pour abriter un restaurant. La nouvelle a été donnée hier lors de la visite de la ministre du Tourisme et de l’artisanat Yamina Nouria Zerhouni, qui  s’est rendue  sur les lieux. La cinémathèque qui  est restée durant  de longues années, fermée, sera un lieu de restauration et de spectacles, selon les explications fournies par le représentant du bureau d’études et de réalisation chargé de la modernisation des hôtels Cirta et Panoramic. Selon le même responsable, l’intervention prendra en considération l’architecture originale de l’édifice. Rappelons par ailleurs que les hôtels Cirta (classé 3 étoiles) et Panoramic (4 étoiles) gérés par l’entreprise de gestion touristique de l’Est (EGT) est qui sont en phase de modernisation ont bénéficié respectivement de 5 milliards et 4.6 milliards de dinars. Une fois modernisés, ces deux établissements hôteliers seront gérés par des chaînes d’hôtellerie internationales, selon les affirmations de la ministre. Continue reading

Les Algériens assurent la relève après une gestion déléguée de 5 ans

10/09/14 - La nouvelle équipe est confrontée à un vrai challenge, celui d’assurer  la disponibilité de l’eau dans une wilaya, où les disparités d’alimentation en eau entre les différentes communes sont importantes. Le nouveau staff dirigeant de la société de l’eau et de l’assainissement de Constantine (Seaco) a animé, hier, une conférence de presse au siège de la société, sise à la zone industrielle palma, sous la conduite du tout nouveau directeur général, Lamri Chebri. C’est la première rencontre avec la presse de la nouvelle équipe, depuis la fin de mission en juillet dernier des français de la Société des eaux de Marseille (SEM). Ces derniers ont mis en place tout un système de gestion, mais en réalité, c’était le personnel algérien, qui a participé activement à la gestion tout en bénéficiant de formation. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, la transition s’est faite en douceur, selon les propos du nouveau directeur général. «La partie algérienne est en face d’un challenge qu’elle compte relever pour, non seulement capitaliser tout ce qui a été entrepris, mais surtout de continuer dans la même stratégie, à savoir, assurer une eau de bonne qualité, couvrir les besoins en eau de toute la wilaya», dira le conférencier. L’assistante des techniques qui concerne les interventions de la SEACO, sont un autre souci, mais qui accuse de nets progrès, notamment en écourtant significativement le temps des réparations, pour cela, notre interlocuteur dira : «Pas plus tard qu’hier (lundi- ndlr), nous avons dépêché une équipe suite à une cassure des conduites d’adduction très importantes, puisque elles alimentent trois grandes communes et nous n’avons mis que huit heures, alors qu’il y a, à peine un an, pour la même opération, il nous fallait plus de trois jours, c’est dire que nos équipes maîtrisent davantage ce type d’interventions». Sur un autre registre, on apprend que le nouveau staff s’attelle à la conception d’une cartographie, ou plus exactement le système d’information géographique, un document qui permet une meilleure maîtrise de la gestion de l’eau dans la wilaya. Parmi les projets de la société, nous citerons celui de la zone nord de la wilaya, principalement Didouche Mourad et Hamma Bouziane, qui accuse une distribution aléatoire en raison, selon les propos du DG, d’un manque de ressources hydriques dans la région. La réalisation d’un réservoir de 50 000 m3 est en cours pour permettre à la population d’en bénéficier, au même titre que celle d’El Gamas et les alentours, par le biais du réservoir de même capacité, mis en exploitation en juillet dernier. Notons que le barrage de Beni Haroun assure à hauteur de 60% des besoins en eau de la wilaya de Constantine, le reste provient des nappes souterraines. Concernant la gestion avec ses abonnés qui sont au nombre de 183 000, la société a mis en place 23 agences, dites de proximité, ainsi qu’un numéro spécial, le 3025 qui, pour le premier semestre, a enregistré 9500 appels et 23 500 appels sortants. La société, soucieuse d’une sensibilisation au sujet du gaspillage de cette ressource vitale, s’oriente vers la direction de l’éducation nationale pour toucher les enfants, par le biais de journées de sensibilisation. Le but, selon le chargé de la communication, Tarek Bougheda, est d’en faire de ces jeunes des alliés contre toute forme de gaspillage, «C’est le meilleur des investissements», dira-t-il.   Continue reading

Copyright © 2004/2011 presse.algerieinfo.be .......